Témoignages - Rêve Lucide 2019

REVE LUCIDE
Aller au contenu
Témoignages
ils se sont lancés... avec succès
"toute réponse est aussi une question"
Yvon Rivard
Hans
Plus de rêve lucide depuis, avec tout de même régulièrement des départs (sans entrer en pleine conscience) et des réveils dans les rêves, tels que je n'étais plus certain du tout où se situait cette réalité. J'ai quelques affaires à régler dans cette réalité et du coup, je ne me concentre plus assez régulièrement sur les protocoles à suivre. Ceci explique cela. Je reste confiant. J'y retournerai, c'est sûr".
fait régulièrement depuis ce stage de 6 soirées.
Pour ma part, avoir pu renouer avec le rêve lucide après une absence d'environ 15 ans, c'est juste génial ! Fabuleux ! Et avec des méthodes, qui, quand elles sont appliquées correctement et consciencieusement, donnent des résultats en adéquation avec le temps investi. Dès la 2e semaine, j'ai eu mon 1er rêve lucide durant l'atelier. Et ensuite au rythme de 1 par semaine jusqu'à la fin de l'atelier.
Je me suis inscris illico au premier atelier rêve lucide organisé par le créateur et fondateur Emmanuel Viaccoz. J'ai été comblé au-delà de mes espoirs.
Alors, Bravo et Merci Emmanuel ! Pour ce premier atelier mené de main de maître du 11 octobre au 15 novembre 2018. Ah oui ! Pour atteindre un score de 100% de réussite avec les 7 élèves de cette 1ère volée de rêveuses et rêveurs, certes pas tous débutants, il fallait le faire ! Même la  personne qui n'avait  aucun souvenir de rêves  avant l'atelier, en
Luca
surprise d'expérimenter ce curieux phénomène après trois semaines d'entraînement. La passion d'Emmanuel pour la thématique des rêves a sans aucun doute été un moteur dans la réussite de ce défi personnel. Toujours très bien préparés,  les  ateliers  constituaient  un réel  échange
d'expériences et de partage qui ont permis de créer une très belle dynamique. Je recommande cette aventure à quiconque veut débuter un voyage dans son propre inconscient."
"J'ai suivi les 6 ateliers sur le rêve lucide que propose Emmanuel et j'en suis ressorti encore plus curieux qu'auparavant sur le sujet. Bien qu'intéressé par le monde onirique, le rêve lucide était pour moi inédit. J'ai pris beaucoup de plaisir à en apprendre sur le sujet et j'ai même eu la merveilleuse
Kelly
ignorants, innocents, mignons, ou encore méprisants, et parfois des figurants, et même des fous ou des PRs wtf. Mais, j'ai appris que peu importe qui ils sont, ils sont les bienvenus. Je crois que maintenant, en RL, j'aurai du mal à leur faire du mal s'ils m'attaquaient un jour. (Ou plutôt, une nuit, héhé)
J'ai récemment compris que les rêves pouvaient être reliés entre eux, j'ai retrouvé un PR animal très attachant, Durtch, que j'avais sauvé et que j'ai retrouvé presque (ou voire) un an après. Parfois, en écrivant mes rêves, il m'arrive d'avoir une semaine où j'ai
des tonnes de rêves en tête chaque matin, c'était incroyable. Parfois, la flemme revient et j'en perds. Mais, je baisse pas les bras pour autant.
Les TRs fonctionnent parfois moins bien qu'avant, mais, j'y arrive quand même. J'ai trois TRs qui reviennent souvent, à savoir le comptage des doigts, le nez bouché et la lecture, les heures surtout. Parfois, j'ai des DILD naturels.

En bref, les rêves lucides sont incroyables, et je les conseille à tout le monde".
"Dans mes rêves lucides, j'y ai déjà appris des choses. J'ai appris qu'il était mauvais de fermer les yeux en rêve, même si cela m'arrive encore parfois. J'ai appris à quel point le monde onirique était incroyable, vraiment. Je ne sais pas quels mots utiliser pour décrire les rêves lucides à mes amis, mais, en tout cas, je crois avoir réussi à convaincre une amie sur la 3DS à en faire. J'ai appris que les PRs pouvaient être extrêmement importants, comme Mélinka et Julia Marion Gema Atlantide Poincarré (oui ce nom est très long pour un PR), qui ont ouvert  ma  curiosité.  Il y  a aussi  des  PRs
Delphine
réellement possible de faire en rêve et qu’elles en étaient les limites, AUCUNE !!

Aujourd’hui, j’ouvre des portes en choisissant ce qu’il y aura derrière, mais parfois je laisse faire juste pour voir quelle surprise je vais y trouver et j’explore mon univers onirique.
Dans ces moments-là, je me sens tellement libre, excitée, je suis envahie d’un bien-être incroyable, j’ai le sourire jusqu’aux oreilles, tout semble tellement réel comme si j’étais réveillée voir même plus, j’observe le décor, les objets sous toutes leurs coutures ainsi que les gens comme je ne le fais jamais en éveil, je suis totalement fascinée à chaque fois.

Avec le Rêve lucide, je voyage dans des pays lointains comme le japon, l’antarctique, je vole sur un nuage magique ou comme Iron
man, je vois des personnalités, je change le ciel juste par la pensée, je parle avec mes chats, je vais sur Mars ou regarde la terre d’une baie vitrée depuis une navette spatiale, c’est tout juste fantastique et sans limites. Il y a aussi un côté très amusant, par exemple, on peut demander à des personnages de rêve de nous donner notre vrai nom, les réponses sont parfois très comiques ou complètement loufoques.
J’ai une liste sur ma table de chevet d’objectifs à atteindre, comme aller sur le mont Everest ou au bord d’un volcan, elle est très longue mais je la lis tous les soirs. En général, si j’ai bien enregistré la liste dans ma tête j’arrive à faire de 5 à 8 objectifs à la fois, de quoi passer la journée suivante la tête dans les étoiles, loin des problèmes de la vie courante."
"A chaque fois que je fais des rêves lucides, je me réveille avec un bien-être et une euphorie incroyables. Évidemment, il y a aussi une partie de frustration au moment du réveil. Quand on y a gouté, on a forcément envie d’y retourner.

Plus jeune quand je faisais des rêves lucides (assez rares), je ne savais pas comment l’expliquer. Je me rendais simplement compte, à cause d’un cauchemar ou une situation triste, que je rêvais et alors le cauchemar s’évaporait d’un coup.
j’essayais de réaliser des actions comme de la télékinésie, traverser les murs, j’essayais de convaincre mes personnages de rêve que j’avais des supers pouvoirs, très sympas, mais aussi très limités car je restais à l’endroit même de ma prise de lucidité.
Je n’ai su que bien plus tard, ce qui était

Dounia
pistolet. Il me courrait après et voulait me tuer. Il était très menaçant. Il avait vraiment un regard de pervers, quelqu’un qui ferait peur à n’importe qui si on le croisait dans la rue. À ce moment-là, je panique énormément, je me dis que c’est la fin que je vais mourir, mais en fait, tout à coup, c’est comme s’il y avait une illumination dans ma tête et je prends conscience que je suis dans un rêve, que cet homme ne peut donc rien me faire. Je deviens euphorique car c’est le but que je m’étais fixé, devenir lucide dans mes  cauchemars.  Mon  agresseur  lui,  ne
comprends rien à ce qu’il passe. Il abaisse son arme et me regarde comme s’il avait la haine d’être devenu impuissant face à moi, comme s’il ne croyait pas que j’avais réussi à prendre le dessus sur lui. Dans mon euphorie je lui demande pourquoi il me veut me tuer. Il ne me répond pas et s’en va. Je sais que maintenant, grâce au rêve lucide, que je vais pouvoir aller encore plus loin, jusqu’à faire disparaître tous ces personnages qui me veulent du mal".
"Régulièrement, dans mes rêves, je suis poursuivie par des hommes terrifiants qui veulent me faire du mal. Ça perturbe mon sommeil depuis mon adolescence.  Un jour, j’ai entendu parler des rêves lucides. J’ai lu beaucoup de bouquins là-dessus, j’ai vraiment commencé à faire un travail avec ça et j’ai eu ensuite la chance de rencontrer Emmanuel Viaccoz qui est devenu mon coach de rêve et avec qui j’ai fait deux séances. Suite à ces deux séances, j’ai justement eu à nouveau un de ces cauchemars. Il y avait un agresseur avec un

Retourner au contenu